La Solitude des méduses

Le Silence des méduses

Auteure : Iria Collazo López

Titre : La Solitude des méduses

Genre : nouvelles

Traduit du galicien

 

Parution : février 2018

 

On peut croiser la solitude pour beaucoup de raisons : parce qu’on a recherché le calme pour écrire tranquillement dans un immeuble désert ; parce que l’âge vous cloue sur une chaise roulante alors que l’on a passé sa vie à voyager pour regarder le monde ; parce qu’on tourne dans sa tête des pensées obsessionnelles qui vous séparent des autres ; parce qu’une visite à un parent dans une chambre d’hôpital fait ressortir tout un passé enfoui… Ou bien simplement, comme une méduse flottant seule dans un aquarium sous les yeux écarquillés d’une petite fille égarée dans la ville, on peut voguer au gré du courant de la vie, sans bien savoir pourquoi.

La finesse de la construction et le recours à des thèmes et des personnages récurrents – qui s’échangent, se répondent et se mêlent au fil des différentes nouvelles – confèrent à ce recueil une unité véritable et profonde. Cette cohérence se voit encore renforcée par une écriture précise et néanmoins souvent presque lyrique, où la dimension symbolique permet d’évoquer avec une distance bienvenue, mais sans aucune pesanteur, des questions qui se posent dans la vie de toute personne.

Née en 1981, Iria Collazo López vit près de Vigo (nord-ouest de l’Espagne), où elle enseigne la langue et la littérature galiciennes. Après un premier roman très bien accueilli en 2015 par le public et la critique, elle a publié fin 2016 le présent recueil de nouvelles, qui a figuré en tête des listes des meilleures ventes du printemps 2017 en Galice.