Ligne

Dans l’intention de développer un catalogue cohérent, sans la contrainte toutefois d’un cadre trop étroit, des orientations précises ont été définies dès l’origine du projet des éditions Solanhets.

À trois « colonnes vertébrales », qui pourraient être autant de collections, répondent ainsi deux articulations transversales.

 

TROIS AXES

 

Littérature étrangère du XXe siècle

Des œuvres importantes, souvent des références et déjà des « classiques » dans leur culture d’origine, qui n’ont pas été traduites lors de leur parution et ne sont donc pas accessibles au public francophone.

Sciences humaines et sociales

Des ouvrages portant, notamment mais pas uniquement, sur la violence sous différentes formes – structurelle, armée, sociale, privée… –, dans des approches variées – anthropologique, historique, sociologique… –, et sur les réponses individuelles et collectives à y apporter – politique internationale, sécurité des personnes, non-violence…

Littérature du XXIe siècle

Des textes actuels, avec une attention particulière à la création dans des langues dont l’usage n’est pas dominant ou se trouve menacé. L’édition d’œuvres originales en français n’est cependant aucunement exclue.

 

Chacun des ouvrages publiés par les éditions Solanhets s’inscrit dans un de ces axes et s’articule en outre autour de tranversales « horizontales », afin de garantir un maillage réel du catalogue tout en multipliant les éclairages et les échanges d’un livre à l’autre.

 

DEUX TRANSVERSALES

 

Textes de femmes et/ou féministes

Les femmes sont encore peu présentes – et audibles – dans certains champs d’expression et domaines d’étude ou de réflexion. Solanhets revendique une posture ouvertement féministe pour donner à lire des textes d’essayistes, de chercheuses et de romancières dont l’intérêt et la qualité du travail nous semblent représenter un apport indiscutable.

Langues ibériques

Dans l’importante production en espagnol (castillan) et en portugais, celle qui provient d’autres continents que l’Europe n’est encore que partiellement connue. On peut en dire autant de la création dans les autres langues romanes de la péninsule Ibérique (galicien, aragonais, catalan…), en plein renouveau.

 

Le nom « Solanhets », référence directe à l’esprit dans lequel est née cette initiative d’édition, reflète lui-même l’objectif visé : il signifie, dans une langue « minorisée » et à la conjonction de plusieurs cultures (le gascon pyrénéen), « petites pentes exposées au soleil ».

Mettre en lumière, donner une visibilité à des textes, des auteurs et des langues restés ou tenus à l’écart des sentiers les plus fréquentés, telle est l’ambition qui a conduit à la création des éditions Solanhets.