Quand nous étions de mauvaises filles

Quand nous étions de mauvaises filles

Auteure : Inma López Silva

Titre : Quand nous étions de mauvaises filles

Genre : roman

Traduit du galicien

 

Parution : février 2020

 

Dans un centre pénitentiaire de Galice, au nord-ouest de l’Espagne, se côtoient une prostituée toxicomane, une jeune Colombienne arrêtée à l’aéroport et séparée de son petit garçon, une religieuse condamnée pour ses agissements passés en tant qu’infirmière, une surveillante habitée par le doute et une écrivaine apparemment perturbée, qui ne sait plus trop ce qu’elle invente ou ce qu’elle vit réellement.
Les histoires et les destinées de ces cinq femmes, si différentes et en même temps si proches, se croisent et se répondent entre les murs de la prison que, chacune à sa façon, elles aspirent toutes à quitter.

Avec une grande variété de registres, ce roman passe de la légèreté à la gravité, de l’humour à l’émotion, du simple récit à la réflexion sur l’écriture, de la parodie sentimentale à l’engagement féministe, de l’invention débridée à la description presque documentaire de l’univers carcéral, des souvenirs d’enfance aux difficultés du quotidien, non sans évoquer aussi des questions sociétales nous concernant toutes et tous, en Galice, en Espagne et ailleurs.

Née à Saint-Jacques-de-Compostelle en 1978, Inma López Silva a publié, depuis ses débuts précoces voilà plus de vingt ans, des essais sur le théâtre, des récits ainsi que des romans.
Paru en 2016, Quand nous étions de mauvaises filles a été réédité à plusieurs reprises en galicien, traduit en espagnol et bientôt en anglais.